AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 THE HOST ¤ Jake T. Addams²

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Autre

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 23/10/2013

MessageSujet: THE HOST ¤ Jake T. Addams²   Mar 27 Mai - 11:08



❞ Jake Thomas Addams ❞

© #CHEVALISSE copiright
26 ans ϟ hétérosexuel ϟ Chris Zylka ϟ Ancien gérant d’un café

••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Je suis un humain ;
Mon nom est Addams, je m'appelle Jake Thomas. On ne me surnomme pas. Je suis née le 08/06/1986 dans la grande ville de Chicago aux USA. J'ai donc 26 ans. Je suis de nationalité américaine et d'origine australienne et française. J'aime les filles. Je suis actuellement libre. Avant tout cette galère, j'étais gérant d'un café. Chose qui a bien changé aujourd'hui puisque je suis resistant human. Souvent on pense que je suis Chris Zylka
________________


→ LE CARACTÈRE DE MON PERSONNAGE




→ LES QUESTIONS ESSENTIELLES

Spoiler:
 


Je m'appelle Jade mais on me connait plus sous le pseudo moonrise. J'ai 14 ans. J'habite la France. J'ai lu le code et je peux même vous dire le code Amb' dit oui. Je joue un personnage scénario. Ma fréquence de connexion est d'envions 7/7. J'ai connu votre forum sur par Mélodie. Je n'ai pas de double compte encore.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Autre

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 23/10/2013

MessageSujet: Re: THE HOST ¤ Jake T. Addams²   Mar 27 Mai - 11:09


→ MON HISTOIRE


Chicago, 6 ans, 1992

J'ai toujours voulu connaître mes parents. Mais ils ne voulaient pas de moi, j'ai grandi dans un orphelinat à cause de ça. C'est une des pires choses au monde, d'être seul, comme ça, ça n'aide pas vraiment en fait. Je ne m'entends pas avec les autres enfants, je préfère largement être tout seul, à part. Je m'en sors comme ça, je suis seul et je le reste, c'est tout. Sans les autres enfants, sans personne.

Chicago, 14 ans, 2000

Je ferme les yeux et fais semblant de dormir pendant une heure. J'attends, dans le noir, je ne fais pas un bruit, je ne bouge pas. Doucement, à vingt-trois heures, je me lève le plus délicatement possible et prends le pistolet à billes que j'ai caché dans une latte de plancher. Je l'ai volé il y a quelques années de cela lors d'une de mes escapades nocturnes. Je m'approche à pas de loups de la porte et colle mon oreille à cette porte, écoutant s'il y a le moindre bruit. Mais en l'absence de bruit, je m'habille d'un jean, d'un t shirt, prends ma veste en cuir usée et sors par la fenêtre. Je m'éloigne de l'orphelinat, puis je rejoins l'arbre où je me rends habituellement, m'entraînant à tirer à mon habitude.

Chicago, 21 ans, 2007

Vingt-et-un ans. Enfin, j'ai envie de dire. L'orphelinat m'a mis à la porte, naturellement. J'ai envie de dire que c'est pas trop tôt. Mais je ne sais pas où aller. Je ne sais toujours pas qui sont mes véritables parents, mais mon grand-père maternel est mort. Je le sais, parce que j'étais écrit dans son testament. Il m'a légué son café, sans que je comprenne pourquoi. Je ne pensais même pas qu'il me connaissait. Je ne le connaissais pas non plus, en fait. Mais au moins, ça me fait quelque part où aller. Je travaille donc là bas, je suis le gérant.

Lieu inconnu, 26 ans, 2012

Je cours. Je suis à bout de souffle, mais je continue de courir. Je n'en peux plus. Les traqueurs sont à ma poursuite, je le sais très bien. Je me cache, une femme m'interpelle. Je me retourne dans sa direction et voit ses yeux. C'est une âme. Je lui mets un coup de poing et je me prépare à lui en mettre un second quand j'entends la voix d'un autre traqueur. Elle me fait signe de me taire. Je l'écoute et la regarde aller jusqu'aux traqueurs en leur indiquant une fausse direction. Quand elle revient vers moi, je la remercie, puis je m'avance vers elle pour me présenter. Elle se présente également. Mélodie. Elle s'appelle Mélodie.

Je reprends ma route, Mélodie me suit. Je ne sais pas pourquoi, je me méfie, mais elle m'a quand même sauvé la vie, donc je ne pense pas qu'elle me veuille du mal. Mais elle me suit quand même, donc je la prends un peu sous mon aile tout en continuant de me méfier. Je la trouve fascinante, encore plus que les autres âmes, et je dois avouer que j'espère qu'elle va rester longtemps avec moi, car grâce à elle je me sens moins seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
THE HOST ¤ Jake T. Addams²
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoires.-
Sauter vers: