AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CITY ¤ Laetitia E. Rinaldi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Autre

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 23/10/2013

MessageSujet: CITY ¤ Laetitia E. Rinaldi   Mer 23 Oct - 19:28

Age › 22 ans.
Date de naissance › Date inscrite sur le papier d'adoption ; 15/01/1991. Vraie date inconnue.
Lieu de naissance › La Nouvelle Orléans.
Rang › Démocrate.
Orientation › Bisexuelle.
Vice/vertu › La luxure.
Passion › Les voitures.
Profession › Etudiante en communication.
Groupe › Etudiants.
Anecdote › Adore les courses de voitures illégales et y participe souvent.

Une fois mon jean slim enfilé et ma veste en cuir passée par dessus un petit débardeur en dentelle, je sors avec mon sac à main et mes clés à la main. Je monte dans ma voiture, une Camaro jaune, la même que celle de Transformers, le copain au héro, là. Je démarre au quart de tour et me rend jusqu'à la fac où je suis censée me réinscrire, enfin, revenir plutôt. Je n'aime pas les cours, ni la fac. Je roule le plus vite possible. J'adore la vitesse, c'est ce que je préfère essentiellement, je dirais. Je me fous de la fac. Je m'en fous complètement, même. J'irais même jusqu'à dire que je me fous de tout. Sauf peut être une chose. De ma meilleure amie, Caitlin. C'est pour ça que je suis revenue, pour elle. Je me gare au bout d'une poignée de minute alors que le trajet est normalement bien plus long. Je regarde la porte d'entrée de la fac tout en me rappelant de la première fois que j'ai été ici. C'était pour mon admission, j'avais rendez vous avec le doyen.

* * *


Je suis en train d'attendre dans la salle devant le bureau du doyen. Je n'ai pas franchement envie d'aller le voir, d'autant plus qu'il me fait attendre et que je déteste cela. Finalement, la porte s'ouvre sur un jeune homme de mon âge qui sort et une jeune femme sort la tête en parcourant de ses yeux verts les quelques élèves présents ça et là. Finalement, elle se décide à parler d'une voix monotone, comme si elle était épuisée vis-à-vis de la liste de candidats qui doivent s'entretenir.

« Mademoiselle Rinaldi ?
Je lève mes yeux verts vers celle qui vient de prononcer mon nom, puis je me lève, attrapant mon sac à main. Je lui fais un sourire tout en entrant d'une démarche assurée.
-Bonjour mademoiselle Rinaldi, je suis le doyen de l'université et je suis ici afin de juger quels étudiants ont les aptitudes et les motivations à entrer ici. Je vais pour cela vous poser quelques questions.
Je hoche la tête avec un petit sourire. Il faut que j'entre dans cette université. Pour faire plaisir à mes parents.
-Alors, tout d'abord.... Pourquoi avoir choisi Georgetown ?
Je réfléchis à toute allure. Ce n'est pas simple de trouver une bonne réponse à une question pareille, c'est même très compliqué. Malgré moi, je suis très nerveuse. Ce n'est pourtant pas mon genre, mais s'il y a bien une chose que je ne veux pas, c'est décevoir les personnes qui m'ont recueillie alors que je n'étais encore qu'une enfant. -Hum, eh bien, pour être tout à fait honnête avec vous, aller à Georgetown est une affaire te famille. Mes parents y ont été et s'y sont rencontrés, ainsi qu'énormément des membres de ma famille. Le choix de cette université s'est donc présenté comme une évidence à mes yeux.
La femme qui m'a fait entrer un peu plus tôt note ma réponse dans un cahier, et le doyen continue de me poser des questions.
-Qu'est-ce qui vous a poussée  choisir le cursus de communication de notre université ?
Je réfléchis à une réponse pertinente.
-J'ai toujours été interessée par le domaine de l'information, que ce soit  l'écrit comme dans le domaine télévisé. Donc quand j'ai du choisir ma spécialisation, j'ai aussitôt pensé à ceci.
-Je vois dans votre dossier que vous êtes née à la Nouvelle-Orléans, mais que vous avez été adoptée. Un nouveau déplacement ne vous incommode pas ?
Oh, oh. Mauvaise question. Je me redresse sur ma chaise,soudain tendue. Je n'aime pas l'idée que mon adoption soit notée sur un bout de papier qui n'est même pas confidentiel. Je n'ai jamais dit à personne que j'avais été adoptée, je perçois cela comme une honte, d'ailleurs. Le fait que mes véritables parents n'ont pas voulu de moi, c'est quelque chose que j'ai beaucoup de mal à admettre.
-Je n'ai que très peu connu La Nouvelle Orléans, étant dans un orphelinat depusi mon plus jeune âge à ce moment là. Je ne me rappelle que très peu de la Louisiane, ainsi, et quand mes parents adoptifs m'ont reccueillie, je me suis aussitôt sentie chez moi en Floride, donc pour répondre à votre question, non, un nouveau déplacement ne me dérange pas.
-Finalement, quels sont vos projets de vie ?
Je réfléchis ; Mes projets de vie. De toutes  les questions, celle-ci est probablement la plus dure. Je ne sais pas ce qu'il faut répondre à un doyen d'université. Il ne faut pas que je sois honnête, c'est certain. Si je suis honnête, je vais dire que j'envisage mon avenir dans les courses de voiture, en comptant sur l'argent de mes parents pour survivre. Mais je ne peux pas dire ça.
-Eh bien, j'envisage d'obtenir ma licence en communication pour éventuellement devenir journaliste sur plateau télévisés ou dans les médias, en tout cas.
J'espère avoir donné la bonne réponse de tout cœur. Le doyen me sourit avant de reprendre la parole, coupant court à mes pensées.
-Parfait, merci beaucoup de vos réponses mademoiselle Rinaldi, l'université vous enverra une lettre de réponse à votre domicile. Au revoir.
Je me lèves, souris au doyen.
-merci beaucoup. Au revoir.
Puis je quitte la salle, espérant être acceptée dans cette université. »

* * *

Aujourd'hui, je viens de retourner voir ce même doyen de cette même université. J'ai eu droit à une petite remontrance puisque je suis partie à La Nouvelle-Orléans histoire de tenter de retrouver mes vrais parents. Mais récemment on m'a avertie que Caitlin, qui est malgré mon départ restée ma meilleure amie, a été plongée dans un coma artificiel. Folle d'inquiétude à la simple idée que ma Caitlin ne se réveille pas, j'ai décidé de retourner dans la capitale américaine, de reprendre le cours de la vie que j'ai laissé ici, une vie bien remplie. Pour cela, je m'apprête à rejoindre l'université, et à faire mon maximum pour être là pour Caitlin, pour rattraper la courte période d'absence. Après tout, elle est m meilleure amie et elle compte énormément pour moi, non ?

Si tu étais un livre › J'ai une tête à lire des livres ? Sérieux ?
Si tu étais un film › Fast and furious.
Si tu étais une chanson › Just give me a reason de Pink.
Si tu étais un rêve › J'ai toutes les voitures que je veux.
Si tu étais une crainte › La peur du vide.
Si tu étais un animal › Une panthère noire.
Si tu étais un objet › Une voiture.
Si tu étais un élément › Le feu, sans hésiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CITY ¤ Laetitia E. Rinaldi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La City
» Apocalypse City - Mini Jeu de Destruction
» Zombie City
» Mise à jour de City Navigator V9
» RESOLU Transferer city navigator de nuvi vers un etrex

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoires.-
Sauter vers: